514-919-2775 info@herencias.ca

© François Spénard

« À travers sa réflexion sur les genres et l’interrogation des mythes et tabous d’une culture donnée, Julio Hong bouscule notre conception du présent (…) il propose une vision du futur, plus ouvert, différent, ou les gens peut-être s’accepteraient tels qu’ils sont.» 

Juliette Pottier Plazia, DFDANSE

Fusion: contemporain – danse traditionnelle – ballet

Un Orisha est un être spirituel ou une présence interprétée comme l’une des manifestations de Dieu (Olofi). Yemaya est l’une des divinités les plus intelligente et puissante. Elle représente la mer tant calme qu’agitée, et règne sur l’océan. Mère de tous, elle est la force maternelle de la vie et de la création. Mais peut-on retrouver ses attributs chez un homme? Peut-on réduire les violences sexuelles en inculquant les qualités de Yemaya aux hommes et aux femmes? En projetant 4 personnages masculins sur la déesse Yemaya, nous découvrons Yemayo.

Avec Yemayo, Julio Hong a voulu explorer et contester les divers aspects de la masculinité qui imprègnent la culture hispano-canadienne à travers la danse, la musique, la religion, le travail et les rituels quotidiens. Ce faisant, les contradictions du métro-sexuel se sont invitées! S’il n’est pas autobiographique, le spectacle de danse subversif de 45 minutes pour 4 danseurs est néanmoins né du prisme très personnel du chorégraphe, qui a convoqué tant ses racines chinoises, espagnoles, haïtiennes et cubaines que son expérience de grand voyageur lors du processus chorégraphique.  Le résultat est une œuvre résolument contemporaine émaillée de ballet, de danse folklorique cubaine, de religion et de rituels quotidiens. Au cours de la création, chaque danseur a été confronté à ses convictions personnelles vis-à-vis des femmes et prié de renoncer à ses idées préconçues pour trouver une nouvelle acceptation de son identité. Yemayo vit sur scène… et peut-être aussi à la ville!

Détails techniques

Première mondiale – 2012, Montréal
Équipe de tournée – 4 danseur, 1 chorégraphe, 1 directeur de production, 1 technicien
Durée – 45 minutes
Type de public – général
Espace requis – scène intérieure d’un minimum de 21’x 32’ (6,4 m x 9,75 m)
Autres – tapis de danse Marley blanc ou gris (préférence)

© François Spénard

Presse

« À travers sa réflexion sur les genres et l’interrogation des mythes et tabous d’une culture donnée, Julio Hong bouscule notre conception du présent (…) il propose une vision du futur, plus ouvert, différent, ou les gens peut-être s’accepteraient tels qu’ils sont.» — Juliette Pottier Plazia, DFDANSE (French)

Plus de témoignages

/Entrevue radio en espagnol de Julio Hong sur Radio Canada International  http://goo.gl/gBJ4I  

Bio

Julio Hong  est né à la Havane où il s’est imprégné de riches traditions en danse. Il est diplômé en ballet classique de la Escuala National de Arte (ENA), puis a obtenu en 1994 une maîtrise en dramaturgie et théâtre à l’Instituto Superior de Arte (ISA). De 1999 à 2005, Julio a dansé dans la Compagnie Marie Chouinard, puis, l’année suivante, au sein de RUBBERBANDDance. Il a participé pendant 4 ans à la populaire émission de télévision Le Match des Étoiles comme danseur et chorégraphe et a dansé dans les productions Joe Dassin, Sherazade et Motown. Il a aussi régulièrement collaboré avec le Cirque du Soleil.  Julio a fondé l’Association afro-cubaine de Montréal et cofondé Le Groupe Herencias. Son style chorégraphique allie danse contemporaine, danse folklorique, ballet, mouvements de la vie courante et rituels. Yemayo, Orun Seko, L’Aristocrate et Cervantes sont quelques-unes de ses récentes créations.

Partager