514-919-2775 info@herencias.ca

© La Pocha Nostra

Everything I vaguely believed to be true of society was questionned. Everything I know about me was confronted.

Erica Hirugami, Curator Love Publication

Installations performatives multisensorielles en solo, duo ou à grande échelle associant théâtre,  spoken word,  projection vidéo, environnement sonore et l’intervention des spectateurs. 500 + Macho Power et Xochipilli-corn Man 3.0 ne sont que deux étapes du voyage. 

Le processus Shamanix (1 ) Artistiquement: créer une esthétique mouvante et fortement stylisée mêlant théâtre et improvisation et où l’expérimentation croise la curation. 
(2) Théoriquement: briser les hiérarchies et les présomptions, et ne pas faire preuve de complaisance vis-à-vis des privilèges et des droits des générations passées. 
(3) Pédagogiquement: faire intervenir un DJ pédagogue auprès des groupes affichant des différences radicales. (4) Politiquement: agir comme un artiviste qui coupe l’herbe sous les pieds en traversant les frontières, élargit les limites des territoires et imagine les Nuevas Fronteras. Lutter contre les effets de la trumpocalypse. (5) Communautairement: accueillir quiconque pratique l’écoute et la tendresse radicales.(6) Esthétiquement:  aujourd’hui à cheval entre l’appartenance ethnique, le dédoublement de genre, le cyborg du tiers-monde, le kitsch, l’hybridité, la psychomagie, un cannibalisme conceptuel et des exorcismes anticoloniaux.

500 + Macho Power est une action poétique provocante qui réfère à la mutilation du corps et à sa relation avec le pouvoir et le genre. La performance culmine en l’acte d’offrande des tacos Macho préparés à partir de la chair d’un personnage latino à la masculinité exacerbée.
Xochipilli-corn Man 3.0 est un rituel psychomagique de cannibalisme conceptuel et une performance exorcisant le colonialisme, l’industrie alimentaire, l’écologie et la violence en cours aujourd’hui contre des peuples indigènes.

 

 

Détails techniques

Première mondiale – insurrection continue dans plusieurs dimensions, à travers les frontières
Équipe de tournée – 1 à 3 shaministas, un directeur de production, 1 DJ vidéo, 1 directeur technique
Durée – 30 à 60 minutes…ou moins
Type de public – adultes ouverts à la tendresse radicale et au jeu
Espace requis – espace permettant la circulation du public
Autres – projection vidéo  (optionnel)

© La Pocha Nostra

Presse

“Everything I vaguely believed to be true of society was questioned, everything I know about me was confronted”.
Erica Hirugami, CuratorLove Publication

Bio

Saúl García López est un artiste de performance, un metteur en scène de performance radicale, un pédagogue, un doctorant en études théâtrales de l’Université York et le co-directeur artistique de La Pocha Nostra. En tant qu’artiste et universitaire, il explore les intersections pédagogiques entre la théorie et la pratique du jeu et de la performance, les stratégies autochtones de la performance, l’ethnicité, le genre, le post-colonialisme et l’indigénéité. Son travail artistique est basé sur le corps, le texte et la pluridisciplinarité. Il a pour objectif de bouleverser et contester les hypothèses de représentations culturelles en mettant en scène des identités et des actions simultanées et contradictoires. García López s’est formé en danse contemporaine, théâtre et psychologie à l’Université nationale autonome du Mexique. Il a également obtenu un diplôme de troisième cycle en mise en scène du collège VCA de l’Université de Melbourne, Australie, et un baccalauréat spécialisé en théâtre et film de l’Université WITS en Afrique du Sud. Il a présenté son travail en Europe (Royaume-Uni), dans les Amériques (Canada, États-Unis, Mexique), en Australie et en Afrique du Sud. Il est codirecteur de la rédaction de The Almanac of Live Art,  membre du conseil d’administration de la Toronto Free Gallery et enseignant au Centre for Indigenous Theatre de Toronto.

Partager